Le trotteur pour bébé : pour ou contre ?
L

L’émancipation du nouveau-né durant sa croissance passe par la marche. Cette phase incontournable de l’être humain s’amorce dès le deuxième âge. Ce faisant, le trotteur pour bébé est l’accessoire que certains parents préfèrent pour l’initiation à la marche. Le choix du Youpala pour l’apprentissage du nourrisson fait objet de débat. Alors, pour ou contre ?

Le trotteur pas suffisamment efficace pour initier le bébé à la marche

Le choix des parents pour le youpala tient du simple fait qu’il garantit déjà un appui et contribue à l’affermissement des jambes. Pour marcher, le bébé va dans un premier temps rechercher l’équilibre. Bien que pas toujours stable, il s’empresse d’effectuer quelques pas. Dépourvu du trotteur, le comportement qu’il adopte pour vite prendre ses repères est tout autre.

En effet, sans cet équipement, le bambin se sert de ses bras comme stabilisateur afin de ne pas tomber. En coordination avec les autres membres de motricité, il découvre les bonnes techniques pour se déplacer des quatre pattes aux deux pieds. Il prend donc des risques pour marcher quitte à tomber et se relever.

Outre cela, le priver de ce support l’oblige à identifier les moyens existants à proximité (mur, pied de table, fauteuil, guéridon) qu’il peut exploiter. Il apprend plus vite dans ce conditionnement. Ce n’est donc pas étonnant s’il marche des mois avant sans trotteur.

Le trotteur pour bébé est pour lui un simple jouet. Il se focalise donc sur les gadgets qui ornent son joujou. Certains modèles font office de tables à manger, ce qui fait que certains parents en abusent. En fin de compte, l’enfant passe plus de temps que prévu sans s’exercer à la marche.

Trotteur pour bébé utile, mais décrié pour l’insécurité de l’enfant

Le trotteur pour bébé est avant tout un jouet que les parents du nouveau-né achètent pour son épanouissement. Objet de distraction et d’incitation à la découverte, il motive le bébé à gambader, mais dans un siège. Le tout-petit peut aisément suivre ses parents dans les pièces de la maison tout en restant dans son siège mobile.

Il convient néanmoins de l’habituer à cet accessoire lorsque l’enfant apprend déjà à se mouvoir à quatre pattes et s’initie indépendamment à la marche. Il s’en servira d’ailleurs pour courir. Malheureusement, un problème de qualité et de sécurité se pose.

En effet, les accidents d’escaliers des nourrissons impliquent l’usage de trotteur bébé. C’est ce que déplore l’European Child Safety Alliance. Pour cette association, il y a une irrégularité flagrante dans la conception des trotteurs bébés. Si vous tenez donc à équiper votre protégé de ce jouet, prenez le soin d’acheter un modèle conforme à la norme NF EN 1273 :2005 valable en Europe.

Poule Mouillette
Jeune maman de deux enfants, un grand bleu et une mini rose, je vous livre tous mes secrets pour profiter à fond de votre vie de parents. Découvrez mes conseils et mes sélections shopping pour vous faire plaisir sans vous ruiner.

Vous aimerez aussi :

Réactions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici