Ce qu’il faut savoir sur les crash test de siège auto
C

Pour s’assurer de la qualité des produits que les fabricants mettent sur le marché, les associations de consommateurs réalisent diverses études. C’est dans cette optique que sont effectués les crashs tests de siège auto. L’objectif ici étant de garantir la sécurité de vos enfants, il est important d’en savoir plus à propos de ces fameux tests.

Quels paramètres sont évalués lors d’un crash tests ?

Aucun paramètre n’est négligé pendant cette évaluation. On vérifie notamment si la protection est efficace lorsque la voiture est heurtée à 64 Km/h au moins sur le plan frontal et ce qu’il en est pour un choc latéral à une vitesse de 50 Km/h ; Si les matières de fabrication contiennent des substances nocives telles que les métaux lourds, les composés inflammables, le siège est confortable et facile à manier lors des montages et démontages.

Qui réalise le crash test ?

La réalisation du crash test est du ressort de l’ICTR, entendre par là l’International Consumer Research and Testing. Il s’agit d’une organisation internationale au sein de laquelle on retrouve 40 pays. Elle a un objectif un peu plus généraliste. Il existe d’autres associations spécialistes des crash tests à savoir l’ADAC d’origine Allemande et le TCS d’origine Suisse. Les Fabricants eux-mêmes ne sont pas autorisés à évaluer leur propre siège.

Comment s’effectue un crash test ?

Dans un premier temps, après une consultation des clubs automobiles, l’ICTR établit une liste de sièges auto à tester. Ceci débouche sur la phase pratique qui se fait en suivant rigoureusement un cahier des charges. Pendant cette phase, les paramètres cités plus haut seront ainsi évalués en utilisant deux mannequins. Chacun correspond respectivement à la taille minimale autorisée et celle maximale. Après l’installation des mannequins dans les sièges, on passe à l’imitation des chocs comme établit dans le protocole de test.

Quand est réalisé le crash test ?

Il a lieu deux fois dans l’année au cours du mois de mai et d’octobre. Il s’ensuit la publication des résultats par les clubs automobiles et les associations de consommateurs. Pour faciliter aux parents le choix de leur siège auto les résultats sont bien renseignés et sont disponibles sur les sites des différentes associations. N’hésitez pas à les consulter sur les sites du TCS, de l’ADAC ou de l’association ‘’Que choisir ?’’.

Quel véhicule pour faire le crash test ?

Compte tenu du coût de réalisation et de l’éventualité de faire de la mauvaise publicité pour une marque de voiture, les organismes de test ont adopté un protocole particulier. Il est question ici d’utiliser des chariots de contrôle montés sur des rails. Ces derniers sont guidés depuis un site d’observation. Pour quand même leur donner une allure de voiture, les chariots sont montés avec la carrosserie de la VW GOLF. C’est le même modèle qui est utilisé à chaque test pour qu’il soit équitable aux différentes marques de siège auto.

Somme toute, les crash tests représentent pour les parents un outil important pouvant les aider à choisir des sièges autos sûrs. Il faut donc se servir convenablement de ses résultats pour la sécurité de vos enfants.

Poule Mouillette
Jeune maman de deux enfants, un grand bleu et une mini rose, je vous livre tous mes secrets pour profiter à fond de votre vie de parents. Découvrez mes conseils et mes sélections shopping pour vous faire plaisir sans vous ruiner.

Vous aimerez aussi :

Réactions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici