Pourquoi installer votre bébé dos à la route en voiture ?
P

Lorsque vous devez sortir en voiture avec votre enfant en bas âge, il importe de lui faire adopter une position convenable. Ceci lui permet de voyager confortablement et de réduire les risques de blessures même en cas de choc frontal ou arrière. La posture du dos à la route convient mieux pour la protection de votre bébé.

Pour donner plus de confort à votre bébé

Jusqu’à un certain âge, le bébé est un être fragile que vous devez protéger, surtout lorsque vous devez faire un déplacement en voiture. La position dos à la route garantit plus de sécurité à votre progéniture. Cette position est meilleure que toutes les autres. En effet, vous devez privilégier la protection de la tête de votre enfant puisque son poids représente environ le quart du poids total de son corps. Les os et les muscles de son cou n’ont pas encore atteint un niveau de développement suffisant pour supporter le poids de la tête. Il importe donc d’alléger la pression sur cette partie de son corps en optant pour la position dos à la route.

Quel que soit le modèle de véhicule dont vous disposez, il suffit de vérifier que celui-ci dispose d’un système Isofix. Cette fonctionnalité vous aide à bien installer le dispositif qui devra vous permettre de positionner votre enfant dans la position du dos à la route. Dans le cas contraire, vous pouvez clipser les attaches du siège pour mettre en place le dispositif de sécurité pour bébé. De plus, cette posture est convenable avec les dispositions du Code de la route concernant les enfants.

Pour protéger votre bébé lors d’une collision

Votre enfant n’a pas encore toutes les aptitudes pour se défendre ou se protéger lors d’une collision par exemple. Il est alors important qu’il soit dans une posture qui le met à l’aise, mais aussi capable de le sauver. En effet, la position du dos à la route diminue considérablement les risques que votre enfant subisse un traumatisme crânien à la suite d’un accident de la route. Selon certaines études, cette posture peut réduire jusqu’à 70 % les risques qu’une telle chose arrive.

S’agissant d’un choc frontal, le siège de votre enfant est capable de maintenir sa tête en place, de même que ses membres. Ceci évite à votre enfant d’être projeté après un choc violent et permet aussi de faire une bonne répartition de son poids tout au long de son corps. Lorsque votre enfant se trouve dans une posture face à la route et une collision frontale se produit, il a plus de chance d’être projeté vers l’avant. Dans ce cas, son cou et sa nuque seront les plus sollicités or ceux-ci ne sont pas bien développés et ne peuvent justement pas soutenir la tête. Il court ainsi le risque de sortir de ce choc avec de graves blessures.

Pour un choc en arrière (une situation qui est peu probable), les conséquences sont moins graves et importantes qu’une collision frontale. Par ailleurs, plusieurs études prouvent que dans la plupart des cas d’accident de la route les chocs se font dans le même sens.

En outre, la position du dos à la route doit être maintenue pour votre enfant depuis sa naissance jusqu’à ce qu’il atteigne 15 mois au minimum. Cette condition fait référence aux normes en vigueur pour le Code de la route en Europe. Toutefois, pour plus de sécurité vous devez opter pour cette posture aussi longtemps que possible pour éviter tous les risques. Il en va du bien-être de votre bébé.

Poule Mouillette
Jeune maman de deux enfants, un grand bleu et une mini rose, je vous livre tous mes secrets pour profiter à fond de votre vie de parents. Découvrez mes conseils et mes sélections shopping pour vous faire plaisir sans vous ruiner.

Vous aimerez aussi :

Réactions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici