Quelle barrière choisir pour sécuriser les escaliers ?
Q

Les escaliers représentent l’un des composants indispensables de toutes les habitations. Pratiques pour aller et venir, ils peuvent néanmoins présenter des risques, surtout pour les tout-petits, quand aucune mesure n’est prise pour sécuriser leur accès. Il convient donc de prendre toutes les dispositions afin de garantir la santé et le bien-être des enfants, en posant des barrières.

Les normes à respecter en matière de barrière de sécurité

En France, les barrières doivent répondre à des normes de sécurité en vigueur. Il s’agit de la Norme 0 EN 1930. Cette règle se base sur des facteurs comme la qualité des matériaux utilisés ou la stabilité de l’équipement.

Les barrières de sécurité sont destinées à la protection des enfants dont l’âge est compris entre 0 à 24 mois. De ce fait, elles doivent avoir une hauteur minimum de 75 centimètres afin de réduire les risques de chute. De plus, l’espace entre les barreaux doit être au maximum de 6,5 centimètres pour empêcher les enfants d’y coincer leur tête, leurs pieds ou encore leurs mains.

La dimension standard de la porte doit varier entre 75 et 150 centimètres. La protection que vous avez choisi d’installer doit alors correspondre à cette mesure où à la largeur de l’escalier. Il est enfin important de vérifier si le logo de la norme est bien visible sur votre barrière.

Comment choisir votre barrière de sécurité ?

Pour protéger votre escalier, vous devez avant tout prendre en compte les exigences techniques des travaux, mais également la qualité des matériaux qui composent votre marche.

Aussi, ce choix dépend de vos goûts et du style que vous souhaitez apporter à votre intérieur. Il est généralement recommandé de choisir une barrière facile à installer, surtout si vous n’avez pas l’intention de solliciter l’assistance d’un professionnel pour les travaux.

Les modèles à visser sont souvent préférés aux fixations par pression. En effet, grâce aux vis, votre barrière est plus solide et résiste mieux aux bousculades des tout-petits contrairement aux fixations par pression qui peuvent se détacher sous la poussée des plus grands.

Il convient de noter que les dispositions de la norme concernent les enfants âgés de moins de 24 mois. Quel que soit votre choix, il est donc important si vous avez des enfants plus âgés, de les surveiller, en les empêchant de jouer sur la barrière, de monter dessus ou encore de l’escalader. Les risques de chute sont très probables. Des risques que la protection soit affaiblie doivent être également pris en compte.

Les différents types de barrières de sécurité

Plusieurs modèles de barrières sont disponibles sur le marché. Celles-ci sont aussi efficaces les unes que les autres.

Les barrières de sécurité en métal

Appréciées pour leur grande résistance, elles s’intègrent parfaitement dans une architecture contemporaine. L’épaisseur du métal est un gage de sécurité.

Les barrières de sécurité plexiglas

Elles sont discrètes, dures et présentent également une forte solidité. Leur côté transparent peut être un inconvénient pour les tout-petits, qui peuvent ne pas remarquer sa présence.

Les barrières de sécurité pliante

À l’instar des barrières de sécurité amovible, elles se plient et se déplient à la façon d’un accordéon. Elles sont pratiques, souples et facilement amovibles. Elles sont fabriquées avec du plastique ABS.

Les barrières de sécurité en bois

Grâce à leur côté vintage, elles présentent une certaine forme d’exotisme. Entre un petit coup de pinceau à la couleur de votre choix ou un peu de vernis pour laisser le bois apparent, les options de personnalisation sont très diversifiées.

Les barrières de sécurité sur enrouleur

Elles peuvent être directement installées sur la rampe d’escalier sans pour autant nécessiter une fixation. Elles se replient et se rétractent un peu comme les stores des magasins. Elles sont très tenaces et peuvent supporter jusqu’à un poids de 100 kg.

Les barrières de sécurité à filet

Ce modèle évite les problèmes qui peuvent être liés à l’installation des barreaux. En effet, vos enfants ne risquent pas de se coincer un membre ou d’avoir des bobos en ayant un choc, comme avec les barres. L’état des filets doit cependant être régulièrement contrôlé.

Poule Mouillette
Jeune maman de deux enfants, un grand bleu et une mini rose, je vous livre tous mes secrets pour profiter à fond de votre vie de parents. Découvrez mes conseils et mes sélections shopping pour vous faire plaisir sans vous ruiner.

Vous aimerez aussi :

Réactions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici